Le blog

Découvrez notre centre au quotidien

Quels temps d’écrans pour mon enfant ?

Quels temps d’écrans pour mon enfant ?

Les écrans sont de plus en plus présents dans l’environnement des jeunes enfants. Quelles en sont les conséquences sur leur développement ? Comment organiser le temps d’écran ?

Dans cet article, nous allons essayer de répondre à ces questionnements.

Pour commencer, je vais revenir sur la notion de “temps d’écran”. Elle désigne le temps passé devant un écran quel qu’il soit, incluant : télévision, ordinateur, téléphone, tablette ou encore console de jeu.

Avant toute chose, les écrans n’apportent aucune stimulation aux enfants de 0 à 3 ans. À cet âge, l’enfant est en éveil constant. Son cerveau mature grâce aux multiples expériences du quotidien. Toucher, manipuler, observer, tester, goûter ; les 5 sens vont se mettre en éveil grâce aux interactions avec le monde qui nous entoure. En clair, l’enfant doit être acteur. Face à un écran, il devient passif. Le cerveau est hypnotisé par un ensemble d’images, de mouvements, de sons. Ces stimulations n’ont pas beaucoup de sens à cet âge et provoquent une excitation interne inhabituelle. Les conséquences possibles sont : des troubles du sommeil, des difficultés d’attention, crises émotionnelles…

Quelles conséquences possible sur le developement psychomoteur ?

  • La motricité globale : la manière dont l’enfant va intégrer les mouvements et les organiser pour arriver à effectuer un geste. Cette motricité résulte d’un processus d’exploration et de stimulation quotidienne. Un retard de développement peut être observé chez un enfant en manque de stimulation. Mêmes inquiétudes avec la motricité fine, qui concerne les gestes précis.
  • Schéma corporel : Cette notion renvoie à la conscience de son corps dans l’espace, de ses sensations, de ses mouvements internes comme externes. Ainsi, je reviens sur l’importance pour l’enfant d’expérimenter et d’explorer l’environnement autour de lui. En effet, la connaissance du corps passe d’abord par un vécu psychocorporel.
  • La socialisation : Elle est le processus par lequel l’enfant intègre les codes sociaux indispensables à la vie en société. Le temps passé devant les écrans diminue les interactions sociales entre l’enfant et son entourage. Cela peut mener à un retard d’assimilation des codes sociaux ou encore à des troubles relationnel profonds.

pour que la mémoire fonctionne, il faut de l’attention. Or la multiplicité des écrans (smartphone, ordinateur, télé…) fait que l’on est toujours en situation d’attention divisée. La situation “stimulus-réponse”, générée par les écrans, gène la capacité à traiter les informations en profondeur. Le cerveau a besoin de temps de repos pour synthétiser les données et les encoder.” Francis Eustache, neuropsychologue, directeur d’unité de recherche Inserm à l’Université de Caen

La problématique lié au temps passé devant les écrans ne concerne pas seulement les enfants. A tous les âges, il est important de modérer son utilisation. Une augmentation du temps d’écran s’accompagne de troubles associés à la sédentarité, au manque d’activité physique, à de potentiels troubles sociaux ou psychiques.

Comment organiser le temps d’écran:

  • Pas d’écran avant 3 ans.
  • Les enfants de 3 à 5 ne devraient pas passer plus d’une heure par jours devant les écrans. Pas de consoles de jeux avant 6 ans.
  • Pour les plus de 5 ans, Il n’y a pas de limitation spécialement indiqué par les organismes de santé. Cependant, nous conseillons un maximum de 2 heures par jours.

Pour faciliter la mise en application de ces horaires. Des outils sont facilement utilisables. Par exemple, un tableau de composition familiale qui reprend les temps de chacun.

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à visiter le blog de Serge Tisseron, psychiatre spécialiste de la technologie : https://sergetisseron.com/

Pour en savoir plus sur les services du centre wapi : https://www.centrewapi.lu/nos-services/

RETOUR AU BLOG
Être pour communiquer.

Être pour communiquer.

Que vous inspire le verbe parler ? La langue des signes est une langue qui se communique principalement avec les mains, cela n’enlève en rien l’information transmise. Donc parler ne se fait pas qu’avec la voix. 1. L’être humain est en constante communication. Pour commencer, imaginez une personne assise en face de moi. Elle a […]

16/07/20
La zoothérapie, thérapie avec l’animal ?

La zoothérapie, thérapie avec l’animal ?

L’animal a depuis longtemps une importance grandissante dans nos vies d’Hommes: aide dans l’agriculture, lien avec le passé, compagnon… De nos jours, que fait il encore pour nous au quotidien ? Un brin d’histoire … Commençons par un rapide souvenir de la relation entre l’homme et l’animal. Durant l’antiquité, l’homme primitif chassait les animaux pour se […]

04/09/19
Le stress, la psychomotricité et l’écoute de soi

Le stress, la psychomotricité et l’écoute de soi

Le stress est notre plus vieux système d’alarme, il permettait de se préparer aux menaces extérieures. Mais aujourd’hui, il est le signal d’un conflit interne. Tout d’abord, une stimulation peut entraîner un degré de stress plus ou moins fort. Et ce, en fonction des capacités de la personne à s’adapter à la situation. Voici la […]

04/09/19