Le blog

Découvrez notre centre au quotidien

La zoothérapie, thérapie avec l’animal ?

La zoothérapie, thérapie avec l’animal ?

L’animal a depuis longtemps une importance grandissante dans nos vies d’Hommes: aide dans l’agriculture, lien avec le passé, compagnon… De nos jours, que fait il encore pour nous au quotidien ?

Un brin d’histoire …

Commençons par un rapide souvenir de la relation entre l’homme et l’animal. Durant l’antiquité, l’homme primitif chassait les animaux pour se protéger et se nourrir. C’est aussi à cette période qu’il a domestiqué le cheval, l’âne, le chien, …  

Pendant le moyen-Age, nos compagnons ont aidés les hommes dans les champs, l’élevage à débuté et ils nous ont apportés de la laine, du cuir, de la nourriture, …

L’évolution d’une relation de longue durée:

Lorsque l’homme à commencé à rechercher du réconfort aux temps modernes, leur relation à évolué. L’animal est devenu le compagnon, un familier.

« La zoothérapie, née avec Boris Levinson et son chien, Jingles, à la fin des années 1950, est une thérapie qui utilise la proximité d’un animal domestique afin d’augmenter le bien-être d’humains souffrant de troubles mentaux, physiques ou sociaux. Le contact à l’animal aide à améliorer leur qualité de vie. »

Institut Belge de Zoothérapie

En 1970 on parle même de ”substitut” de tout ce qui manque à l’homme : de l’affection, un lien avec le passé, une protection dans cette société qui se développe et s’agglutine.

Pour les enfants, l’animal devient un ”outil” pédagogique stabilisateur et éducatif. Puis, utilisé dans des thérapies de groupes, auprès des personnes âgées, il est dès lors devenu un compagnon de tous les oubliés de la société.

L’animal au service de l’homme.

Il existe trois domaines dans lesquels les animaux rendent service à l’homme. Les animaux :

  • ; D’assistance : ils aident et simplifient le quotidien des personnes qui en ont besoin.
  • ; D’institutions : ceux-ci restent auprès des personnes.
  • ; Les animaux personnels : que l’on emploie avec différentes personnes.

Prenons l’exemple du chien de zoothérapie, en effet, il peut par ses qualités à être éduqué, faire émerger le plus de choses durant les séances chez la personne en garantissant un maximum de sécurité. Car certains animaux doivent (dans le cas du chien) être éduqués pour garantir un cadre sécurisant. Éduquer l’animal comprend : se faire respecter, connaitre certains ordres et SURTOUT être bien dans sa tête et dans son éducation. Puisque le bien-être du chien compte dans le travail avec lui comme médiateur mais aussi, un chien bien dans sa peau, n’aura aucun mal à dépasser un petit accident (se faire marcher sur la pattes, tirer les poils,…). Ainsi, il ne fera courir aucun risque aux personnes qui travaillent à ses côtés. Cela permet au thérapeute d’avoir confiance en son chien et de laisser la personne vivre librement la séance.

Si le travail se fait avec des rongeurs, qui eux ne peuvent être éduqués, il est important de bien le choisir.

Le but du travail est d’aller plus loin que ce que le psychomotricien a réussi à construire avec la personne.

Quel est le lien avec la psychomotricité ?

Pour que l’animal nous écoute, il faut adapter notre posture, notre voix, notre regard,… Donc, l’animal nous demande un travail corporel en modifiant : la posture, la voix, le tonus, …

 « Tout comme le psychomotricien a recours à des outils tels que l’eau, l’animal fait également partie des médias qui peuvent aider ou qui permettent d’aller rencontrer la personne pour la ramener dans une relation (à soi, aux autres, aux objets). »

Monsieur Koscielniak Michel
TFE « La médiation animale » de Justine Tabacu, juin 2018.

Tout comme le psychomotricien peut être un partenaire symbolique qui aide à libérer les tensions, l’animal peut incarner le compagnon parfait pour se laisser aller. Parler de choses difficiles à avouer à l’entourage, par peur d’être jugé(e) (comme un(e) enfant qui peut parler à son chien de la séparation de ses parents …).

Même si la zoothérapie demande un peu plus de travail qu’un autre média lié aux soins des animaux. Il y a une vraie passion qui anime les thérapeutes.Tout comme l’homme, l’animal ressent les choses, il faut lui permettre de se reposer entre chaque patient car pour lui aussi, cela peut-être éprouvant.  

Pour en savoir plus sur les services du centre wapi: https://www.centrewapi.lu/nos-services/

RETOUR AU BLOG
Quels temps d’écrans pour mon enfant ?

Quels temps d’écrans pour mon enfant ?

Les écrans sont de plus en plus présents dans l’environnement des jeunes enfants. Quelles en sont les conséquences sur leur développement ? Comment organiser le temps d’écran ? Dans cet article, nous allons essayer de répondre à ces questionnements. Pour commencer, je vais revenir sur la notion de “temps d’écran”. Elle désigne le temps passé […]

24/01/20
L’importance de bien selectionner les dessins animés.

L’importance de bien selectionner les dessins animés.

C’est une vérité bien connue, les dessins animés sont fort appréciés par les enfants. D’abord, les films ou les dessins animés peuvent être un support éducatif intéressant… à condition qu’ils soient adaptés à l’âge de l’enfant. Et surtout qu’ils soient suivis d’un dialogue ouvert avec l’enfant à propos du contenu. Soulignons que jusque cinq ans, […]

12/04/20
Réduire le stress au quotidien :

Réduire le stress au quotidien :

Le stress peut être une source stimulante, il est indispensable au rythme biologique. Cependant, il devient pathologique lorsqu’il persiste de manière chronique, à un degrés trop intense. Par conséquent, il ne s’agit pas de vouloir supprimer le stress mais de diminuer son intensité au quotidien ! Voici 5 habitudes à prendre pour réduire son degrés […]

09/01/20